Vous êtes ici
Home > Culture > CHILL : 5 livres pas chiants à lire d’urgence cet été

CHILL : 5 livres pas chiants à lire d’urgence cet été

S’il y a bien une chose qu’on adore en été, c’est prendre le temps d’ouvrir un livre. Pas un magazine, une newsletter ou un Kindle. Un bon livre, avec des pages en papier, une odeur de neuf ou de bibliothèque, une histoire intense, palpitante, aimante ou intrigante… Bref, un bouquin qu’on aura envie de poser qu’une fois la dernière page achevée.

Evidemment, en choisir un parmi les milliers de livres publiés chaque année, ce n’est pas une mince affaire. Alors, pour vous simplifier un peu les choses, nous avons lu 5 livres incroyables qui, nous en sommes persuadés, vous tiendrons en haleine le temps d’un weekend.

A vos marque-pages, prêt, bouquiner !

 

La Cerise sur le Gâteau d’Aurélie Valognes

Style : comédie

4ème de couv’ : « La vie est mal faite : à 35 ans, on n’a le temps de rien, à 65, on a du temps, mais encore faut-il savoir quoi en faire…
Bernard et Brigitte, couple solide depuis 37 ans, en savent quelque chose.
Depuis qu’elle a cessé de travailler, Brigitte profite de sa liberté retrouvée et de ses petits-enfants. Pour elle, ce n’est que du bonheur. Jusqu’au drame : la retraite de son mari !
Car, pour Bernard, troquer ses costumes contre des pantoufles, hors de question. Cet hyperactif bougon ne voit vraiment pas de quoi se réjouir. Prêt à tout pour trouver un nouveau sens à sa vie, il en fait voir de toutes les couleurs à son entourage !
Ajoutez à cela des enfants au bord de la crise de nerfs, des petits-enfants infatigables, et surtout des voisins insupportables qui leur polluent le quotidien…
Et si la retraite n’était pas un long fleuve tranquille ? »

Pourquoi on aime ? Grinçant et plein d’humour, c’est un véritable livre « feel good » qu’on termine trop vite. Ajoutez à cela des dialogues mordants et une véritable histoire de fond traitant du retour à soi et des projets de vie, c’est le livre que vous n’allez plus lâcher.

A lire… en cas de coup de mou ou de besoin d’inspiration.

On l’offre à qui ? A une personne qu’on aime et qui approche de la retraite ou à quelqu’un qui nous casse les pieds pour lui faire passer un message gentiment.

 

Le Grand Livre des Expressions, connaître leur origine et savoir les utiliser de Cosimo Campa

Style : culture générale

4ème de couv’ ? « La langue française offre un très large choix de tournures idiomatiques et expressions appartenant à tous types de langages et qui réservent parfois d’étonnantes surprises. Les langues évoluent au gré des événements qui ont marqué les civilisations. Rien d’étonnant à ce que l’Antiqué, la mythologie, les religions, les superstitions fassent partie, de façon plus ou moins masquée du langage.

Ne s’est-on jamais demandé au moins une fois pourquoi on employait telle ou telle tournure? En effet, pourquoi donne-t-on sa langue au chat? Que signifie « tomber de Charybde en Scylla » ? D’où vient l’expression « boire le calice jusqu’à la lie » ? »

Autant de questions qui trouveront leurs réponses dans cet ouvrage présentant près de 600 expressions, classées par thème et choisies parmi les plus usitées. Il offre ainsi la possibilité de découvrir, de façon ludique, par une brève explication, l’origine de ces phrases entrées dans le langage courant.

Pourquoi on aime ? Parce qu’on n’est pas obligé de le lire de bout en bout. On peu picorer ce savoir comme bon nous semble, selon notre envie et sans se prendre la tête. Très intéressant sur le fond, on découvre les racines de notre langue et on va pouvoir distiller notre savoir avec parcimonie lors de nos prochains dîners ou partager des bouts avec nos copines sur la plage.

A lire… en attendant quelqu’un, dans le bus, dans le métro ou sur la plage entre deux potins.

On l’offre à qui ? À quelqu’un qui a du mal à ouvrir un livre ou à un passionné d’histoire et de culture.

 

Vers la Beauté de David Foenkinos

Style : romantique

4ème de couv’ ? « Antoine Duris est professeur aux Beaux-Arts de Lyon. Du jour au lendemain, il décide de tout quitter pour devenir gardien de salle au Musée d’Orsay. Mathilde Mattel, DRH du Musée, est rapidement frappée par la personnalité de cet homme taciturne, mystérieux, spécialiste de Modigliani, qui a choisi de s’effacer dans une fonction qui ne correspond pas à ses compétences reconnues. Antoine est affecté à la salle des Modigliani, et Mathilde le surprend parfois à parler à mi-voix au portrait de Jeanne Hébuterne, la fiancée du peintre au destin tragique. Il fuit tout contact social, même si Mathilde ne le laisse pas indifférent. Personne ne connaît les raisons de cette reconversion ni le traumatisme qu’il vient d’éprouver. Pour survivre, cet homme n’a trouvé qu’un remède, se tourner vers la beauté. »

Pourquoi on aime ? Parce que lire un David Foenkinos, c’est entrer dans un univers doux, lumineux, empreint de poésie et de réflexion sur la vie. Après La Délicatesse et Charlotte, on découvre des personnages complexes, sensibles et recouverts d’une épaisse carapace de sentiments.

A lire… en fin de journée, caressé par les rayons du soleil.

On l’offre à qui ? A quelqu’un qu’on aime.

Pour tout savoir sur ce livre, on vous conseille d’aller lire l’article fabuleux d’Agathe The Book :  agathethebook.com/vers-la-beaute/

 

Qui ne se plante pas ne pousse jamais de Sophie Tal Men 

Style : feel good

4ème de couv’ ? « Lorsqu’elle apprend qu’elle est malade, Jacqueline mesure plus que jamais le prix de chaque instant. Au crépuscule d’une vie riche d’expériences et de souvenirs, elle veut faire partager son goût du bonheur aux deux êtres qui comptent le plus à ses yeux. Alexandre, le garçon qu’elle a élevé, jeune interne en médecine, et Margaux, sa petite-fille, qui travaille dans l’illustre chocolaterie familiale. Tous deux ne sont qu’à la moitié du chemin et déjà happés par leur vie professionnelle ! Depuis les falaises du Cap Fréhel où la vieille dame les a réunis, elle met sur pied un projet un peu fou pour qu’enfin ils ne s’empêchent plus de rêver et écoutent battre leur cœur. Car savoir qui on est, c’est savoir où on va… sans redouter les obstacles qui vous font grandir ! »

Pourquoi on aime ? « Une histoire pleine de générosité, fraîche et optimiste. Sophie Tal Men nous invite à savourer la vie, à la croquer à pleines dents, comme une tablette de chocolat ! »

A lire… en mangeant du chocolat après une mauvaise journée.

On l’offre à qui ? À quelqu’un qui n’a pas trop le moral, pour lui changer les idées.

 

Les Fabuleuses Aventures d’Aurore – Tome 1 de Douglas Kennedy illustré par Joann Sfar

Style : enquête

4eme de couv’ ? « Autiste, Aurore ne parle pas. Mais elle écrit sur sa tablette à la vitesse de la lumière. Et elle a un secret. Elle lit dans les yeux des autres: Maman, Pap’, sa grande sœur Émilie, mais aussi Lucie, la meilleure amie d’Émilie, harcelée à l’école.
Le jour où Lucie disparaît à Monster Land, le parc d’attractions, Aurore s’impose détective… »

Pourquoi on aime ? Un livre émouvant qui n’est pas sans nous rappeler Le Petit Prince, trop vite qualifié de conte pour enfants.

A lire… avec ses enfants ou avant de s’endormir.

On l’offre à qui ? Aux grands enfants.

Laisser un commentaire

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k