Vous êtes ici
Home > Culture > PLAISIR FEMININ, tout ce que vous devez savoir…

PLAISIR FEMININ, tout ce que vous devez savoir…

Le plaisir féminin a longtemps été un sujet tabou, sur lequel planait un grand mystère … Trop complexe, trop inconnu, trop « invisible ». On le connaissait mal, donc on en parlait pas.

Pourtant, depuis quelques temps, on observe un mouvement global de la société : les femmes osent de plus en plus prendre la parole pour s’exprimer à ce sujet. Que ce soit dans la sphère privée ou publique, les langues se délient et on n’a plus peur de chercher à comprendre et à expliquer comment fonctionne le corps féminin. On comprend peu à peu que revendiquer le droit au plaisir fait partie du chemin vers l’égalité des droits entre les hommes et les femmes.

Tous les moyens sont bons pour s’emparer du sujet : documentaires, émissions de radio, comptes Instagram, livres …

Les Normandpolitains ont sélectionné pour vous 6 petites pépites qui abordent et questionnent le plaisir féminin.

C’est le temps de parfaire votre culture sur le sujet !

Le compte Instagram à suivre : T’as joui ? de Dora Moutot

Impossible d’être passé à côté de ce compte Instagram, qui a fait un énorme buzz et connu un grand succès après sa création en août 2018.

La journaliste Dora Moutot a lancé le compte @tasjoui dans le but de libérer la parole des femmes et de réclamer le droit à la jouissance. L’idée était de publier des témoignages de femmes autour du plaisir – ou son absence – féminin. Créer un espace de parole afin de déconstruire et remettre en question les mythes et légendes autour de la sexualité féminine. Et aussi pointer du doigt les nombreux comportements masculins qu’on est en droit de refuser.

Tout a commencé avec le tweet d’une américaine qui incitait les femmes à réclamer l’orgasme. Dora Moutot s’est alors souvenue d’un mec qu’elle avait connu, et qui lui avait dit qu’il était normal que les femmes jouissent moins, parce qu’elles sont plus cérébrales et sentimentales. « J’ai essayé de lui expliquer qu’en fait, c’était pas du tout ça le problème, mais juste une question de mauvaise technique«  a expliqué Dora Moutot à BRUT.

Dora Moutot encourage les femmes à revendiquer leur droit au plaisir et à l’orgasme, expliquant qu’un rapport sexuel ne se termine pas nécessairement avec l’éjaculation de monsieur. Pour changer les mentalités, il faut avant tout arrêter de simuler pour faire plaisir à son partenaire et davantage communiquer avec lui.

Depuis sa création, des centaines de témoignages ont été publié sur le compte @tasjoui. Il compte aujourd’hui 463 000 abonnés. Preuve que nous avons plein de choses à dire et à partager sur le sujet et que quand on nous offre enfin un espace d’expression, on s’en empare avec joie !

 

tas joui

Le documentaire à regarder : #Female Pleasure, de Barbara Miller

Sorti en mai 2019 en France, #Female Pleasure est un documentaire sur le plaisir féminin suivant le parcours de cinq femmes aux quatre coins de la planète. Deborah aux États-Unis, Leyla au Royaume Uni, Rokudenashiko au Japon, Doris Wagner en Allemagne et Vithika en Inde.

Chacune d’elle a reçu des formes de violences différentes et lutte à sa manière. Mais leur combat est commun : elles revendiquent le droit à l’autodétermination de leur sexualité et l’obtention d’un rapport entre les sexes qui soit égalitaire et basé sur le plaisir.

Tous ces récits nous font comprendre que, quelle que soit le pays ou le continent dans lequel on vit, le problème reste le même : le patriarcat. Il ne s’agit pas seulement des hommes, mais de tout un système. Car dans ce système, on trouve aussi des femmes complices, et des hommes de bonne volonté, désireux de créer une meilleure société.

Le documentaire montre à quel point la sexualité des femmes est calquée depuis toujours sur les désirs masculins, dans tous les pays et dans tous les milieux. Le contrôle de la sexualité féminine est un moyen – conscient ou inconscient – pour les hommes de conserver un pouvoir sur elles. La revendication du plaisir féminin, loin d’être secondaire, est au contraire centrale dans la lutte pour les droits de la femme. Pour obtenir une égalité de droits entre les sexes, il faut retrouver avant tout le même droit au plaisir !

 

female pleasure

Le livre à bouquiner : « Connais-toi toi-même » de Clarence Edgard-Rosa

Ce livre, paru en mai 2019, est un « Guide d’exploration du sexe féminin » à destination des femmes, pour une meilleure connaissance de leur corps à travers neuf explorations des attributs féminins : la vulve, le clitoris, le périnée ou les seins.

Car le manque de connaissance sur le corps et le plaisir féminin ne concerne pas que les hommes ! Les femmes sont les premières victimes du tabou qui entoure depuis toujours le sexe féminin. La première étape pour accéder au plaisir, communiquer et guider son partenaire, c’est d’abord de se connaitre soi-même.

« Les chiffres ne parlent pas pour eux, à ce stade, ils hurlent : une femme sur cinq admet ne pas savoir où se trouve son clitoris et 35% d’entre nous ne l’ont jamais aperçu. A quinze ans, une fille sur quatre ne sait pas qu’elle en a un, et 83% ne savent pas à quoi il sert. A l’âge adulte nous sommes seulement 80% à le situer en haut de la vulve (11% le placent à l’entrée du vagin) et 42% ne savent toujours pas qu’il est dédié au plaisir. Ça, c’est le peu de connaissances qu’on a sur notre propre méconnaissance. Mais demandez à n’importe quel professionnel de santé qui travaille de près ou de loin sur la santé sexuelle des femmes. Il vous confirmera, sans chiffres mais avec conviction, que celles d’entre nous qui se connaissent par cœur sont un microcosme d’exceptions. » 

Avec ce petit guide, partez à la rencontre de vous même et osez enfin regarder vous regarder en face !

©ClarenceEdgard-Rosa Twitter

 

L’émission de radio à écouter : Sexualité des femmes, la révolution du plaisir, de Charlotte Bienaimé

Dans « Un podcast à soi » diffusé sur Arte Radio une fois par mois, Charlotte Bienaimé aborde des questions de société liées à l’égalité entre les femmes et les hommes à travers des entretiens, des récits intimes et paroles d’expert.e.s, des textes inspirants et réflexions personnelles.

Dans le 18ème épisode, diffusé en juin 2019, elle interroge la sexualité des femmes au prisme du féminisme.

« Où en sont les femmes avec leurs désirs et leurs plaisirs ? 
Pourquoi les femmes hétérosexuelles sont-elles moins nombreuses à déclarer se masturber ou atteindre l’orgasme que les hommes ? Pourquoi les femmes lesbiennes sont-elles plus nombreuses à connaître l’orgasme dans les relations sexuelles ? Comment atteindre l’égalité en terme de rapport au plaisir, aux désirs ? Et peut-on réellement déjouer les rapports de domination qui s’immiscent dans nos chambres à coucher et nos fantasmes ? » 

Comme les autres podcasts de cette émission, ce 18ème épisode est passionnant ! Les témoignages de femmes s’enchaînent, en alternance avec des réflexions de sociologues, historiennes et chercheuses, et enrichies de références littéraires, comme Violette Leduc ou Annie Ernaux. Masturbation, pénétration, clitoris, simulation, orgasmes … pendant plus d’une heure, une flopée de sujets autour du plaisir féminin est abordée ! A écouter de toute urgence, nous on a adoré ! 

Illustration : Anna Wanda Gogusey

Les dessins à savourer : Petites Luxures

Ce compte Instagram, créé en 2014, condense des centaines de dessins à l’encre représentant des scènes intimes et érotiques. Sans aucune vulgarité, ces petits croquis au trait fin célèbrent la sexualité féminine et le plaisir partagé. Désirs, préliminaires, jeux coquins, mains baladeuses, jouissance … En masquant la partie la plus explicite et en faisant appel à l’imagination du spectateur, les scènes les plus crues en deviennent aussi douces qu’excitantes.

Les petits mots humoristiques qui accompagnent les dessins apportent une touche de poésie et de légèreté.

L’auteur de ces dessins est longtemps resté anonyme, et on pensait qu’il s’agissait d’une femme. Mais non, il s’agit en fait d’un homme. Tant mieux ! Les hommes aussi ont le droit de célébrer et revendiquer l’importance du plaisir féminin. C’est ludique et joyeux, sincère et spontané. Nous, on dit oui ! Et on n’est pas les seuls : le compte est suivi aujourd’hui par plus d’un millions d’abonnés !

petites luxures

Le projet à soutenir : Mystère et Boule d’orgasme, de Aïcha

Aïcha, 22 ans, originaire du Maroc, a vécu dans un univers d’inégalités, où la femme est considérée comme une moitié d’être humain. Elle a ressentie ces inégalités de près, que ce soit dans ses relations sentimentales, amicales ou familiales. En voyageant, elle s’est rendue compte que cette réalité était universelle, à différentes échelles. Elle a donc eu la volonté de partager ce cri d’alarme avec le monde.

C’est ainsi qu’est né le documentaire indépendant Mystère et Boule d’orgasme. Le but : libérer la parole des un.es et des autres sur le plaisir féminin, et remettre en question ce qu’on nous a toujours suggéré, montré et appris. Car les inégalités sont présentes même au lit. Que ce soit dans les films, les médias, ou la pornographie, le rapport sexuel est toujours présenté comme un acte phallocentré et ponctué par la jouissance masculine.

Le documentaire donne la parole à une trentaine de personnes, de tout âge, sexe et genre. Spécialistes, écrivains, activistes, de 20 à 75 ans, nous éclairent un peu plus sur la problématique du plaisir féminin.

Pour finaliser ce documentaire, un appel de crowdfunding a été lancé sur Ulule. 8000 euros sont nécessaires pour terminer ce film indépendant et autoproduit de 52min.

Lancé le 15 Juillet, l’appel à don se terminera le 30 septembre. Pour participer, c’est par ici.

 

Vous voulez partager d’autres références sur le sujet ? Laissez-un commentaire !

 

 

Sources :

Open Minded, « T’as joui », le compte Instagram qui libère la parole et le plaisir féminin

Les Glorieuses, T’as joui ?

France Info, Female Pleasure, le film qui dédiabolise le plaisir féminin

Les Chroniques cultur’elle, Connais-toi toi-même

My Little Paris, « L’interview de Squat – Petites Luxures »

Laisser un commentaire

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k