Vous êtes ici
Home > Food > L’Odas, rendez-vous épicurien chez un chef étoilé

L’Odas, rendez-vous épicurien chez un chef étoilé

odas rouen

C’est dans un petit hôtel particulier au pied de la cathédrale que l’on fait escale pour retrouver le goût des bonnes choses. L’Odas (des initiales de son chef Olivier Da Silva) allie cuisine urbaine, bons produits, salle épurée avec lustre contemporain et très peu de couverts… bienvenu dans une adresse gastronomique. Là-bas, on mange à l’aveugle, c’est-à-dire qu’on fait confiance au chef les yeux fermés sans savoir ce que l’on va déguster. Un bon moyen de changer les habitudes des frileux de la fourchette. 

En entrée, on s’ouvre l’appétit avec une mousseline de choux rouge, tuile de seigle et émulsion fumée. La douceur et le sucre du chou sont relevés par les notes fumées de l’émulsion, c’est très bon.

Mais ce qui va réveiller nos papilles c’est sans conteste le thon rouge et ses lamelles de chou rave, accompagnés d’une soupe au miso, ail noir et trèfle ; histoire de se porter chance, bien que le chef n’ait pas besoin de grigri pour faire mouche. Un délicieux potager entre terre et mer où la douceur du thon rouge façon tataki rencontre la suavité du miso, le peps du citron caviar et la force de l’ail noir. 

l'osas Rouen

l'osas Rouen

Avant d’entrer de plein pied dans le plat, le chef nous propose une mousseline de chou-fleur avec une noix de saint jacques juste snakée entrecoupée de lamelles de foie de lotte saupoudrée de câpres et poivre de Madagascar. Une petite bouchée de saveurs explosives qu’on serait bien tenté de prendre à la carte pour une prochaine fois.

En plat, veau avec ses légumes en provenance de la Ferme des Tilleuls et son jus de viande crémeux agrémenté de truffe fraîche râpée. Ce petit carré est d’une texture incroyable, savoureux, juteux et fondant, le meilleur qu’on ait mangé. Avec son jus puissant en goût mais doux sur la langue, il vient enrober le veau comme une caresse élégamment truffée. Un plat gastronomique en tout point.  

l'osas Rouen

l'osas Rouen

En dessert, on nous sert un Baba au rhum surmonté d’un sorbet banane-passion avec de la coco râpée et des fruits frais coupés au carré. Le sorbet est une petite quenelle de douceur exotique qui nous fait atteindre les pôles du plaisir en quelques cuillères. Pour le baba, le biscuit est bien spongieux et retient habilement l’alcool, qui est un rhum de grande qualité (on nous en propose même une petite rasade en plus). Tout personnellement, nous ne sommes pas de grands amateurs de desserts aux notes alcoolisés même si celui-ci est bien réalisé. Une version au sirop à proposer ? 

l'osas Rouen

Verdict : Si tous les goûts et les couleurs sont dans la nature, Olivier Da Silva réussi à tout mettre dans ses assiettes hautement gastronomiques. A tester. 

Le plus : la cuisine, les produits, le service

Le moins : un manque d’information sur les prix du vin au verre

Tarifs : entre 29€ et 135€ les menus. 49€ pour notre menu découverte en 4 services. 

L’Odas
Passage Maurice Lenfant, 76000 Rouen
02.35.73.83.24

l'osas Rouen

Laisser un commentaire

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k