Vous êtes ici
Home > Food > Java Bali, le food-tuk indonésien de Rouen

Java Bali, le food-tuk indonésien de Rouen

Java Bali rouen

Selamat pagi”(bonjour) et bienvenue en Indonésie. Sur les hauteurs de Mont Saint Aignan, au Marché de la place Colbert, nous trouvons un drôle de petit tuk-tuk qui propose de la street-food de l’autre bout du globe. Sa spécialité ? La cuisine indonésienne, terre natale de la chef qui est aux fourneaux.

À peine midi, il y a déjà la queue avec des habitués, pas démotivés pour embarquer leur déjeuner exotique.

 

On commence par le beignet de maïs, aussi appelé “Perkedel Jagung”. Dedans, du maïs, de l’oignon nouveau, de l’ail et une pâte à beignets légère certainement à base de fécule de maïs et d’eau. Ces beignets sont bien croustillants, légers et avec une bon goût de maïs même si on trouve ça très salé ! Une recette aux saveurs d’Asie du Sud qui fait partie des nombreux “gorengan” (fritures) très appréciés par les Indonésiens qui les consomment dans la rue à toute heure de la journée.

Java Bali rouen

En plat, on penche pour le “Pepes Ikan”, une papillote de rouget barbet aux cucurma, basilique et citronelle, cuit à la vapeur dans sa feuille de banane. Le tout est accompagné d’un riz gluant et de petits légumes. Visuellement, on est déjà sur une plage de sable blanc à manger avec les doigts. Contre toute attente, si le poisson est parfumé, il n’est absolument pas pimenté et par conséquent, bien adapté aux palais les plus sensibles. Pour le poisson, si le mode de cuisson est très original, dans la bouche cela reste très simple et manque un peu de sauce en accompagnement. Un bon jus au coco ou au curry aurait relevé le tout et apporté l’exotisme qui reste un peu discret.

Java Bali rouen

En dessert, on est fortement intrigué par ces petites crêpes vertes à la noix de coco et au sucre de palme, les “Dadar Gulun”. Si on est moyennement emballé par l’idée du sucre de palme, on se laisse tout de même tenter par cette petite douceur qui est déguster au goûter ou pendant les fêtes. Sa jolie couleur verte, on la doit au Pandan, une feuille d’Asie aux notes herbacées que l’on appelle aussi “la vanille d’Asie” qui parfume souvent les pâtisseries.

C’est bon, très sucré et on adore la noix de coco râpée en surprise fourrée. Une jolie découverte.

Java Bali rouen

Verdict : Voyage, voyage… on a beaucoup aimé et on reviendra pour goûter les ragoûts et brochettes de poulet aux cacahuètes qui ont l’air diablement gourmande.

Le plus : des petits prix pour une grande escale

Le moins : soyez patient, car le Java Bali fait carton plein

Tarifs : comptez 1,50€ pour un beignet, 8€ pour un plat et 1,50€ pour une crêpe

Java Bali

Le mercredi place Colbert à Mt-St-Aignan, devant la boulangerie 9h-14h
Le Samedi place Saint-Marc à Rouen de 09h à 13H30 sauf jour de festival
Suivez le Java Bali sur sa page facebook pour les menus et les itinéraires

2 thoughts on “Java Bali, le food-tuk indonésien de Rouen

  1. Juste, *basilic et *citronnelle. 😉 Hâte de goûter ces petits plats qui m’ont l’air très choupinets.
    Merci de m’avoir fait découvrir ce food truck.

Répondre à Wouzwouz Annuler la réponse.

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k