Vous êtes ici
Home > Culture > Galerie : L’Art ou l’Ardeur, la nouvelle pépite arty de Rouen

Galerie : L’Art ou l’Ardeur, la nouvelle pépite arty de Rouen

Et si on vous disait qu’il y avait un petit nouveau dans l’art rouennais ? L’Art ou l’Ardeur, c’est la petite galerie atypique et totalement décalée qui met les artistes rouennais à l’honneur. Loin du snobisme arty des grandes galeries d’art qui aiment à exposer des oeuvres totalement hors de prix, L’Art ou l’Ardeur prend le pari du local avec supplément d’âme.

Aux manettes : la douce Sarah Kügel, graphiste avant-gardiste, artiste, lectrice et poétesse à ses heures.

Son point fort ? Elle ne se donne aucune limite dans sa création et déteste les règles.
Si l’on connaissait Sarah comme experte visuelle « urgentiste », capable de donner vie et âme aux logos des enseignes normandes, c’est dans son nouvel atelier que l’on peut découvrir la face cachée de la graphiste.

l'art ou l'ardeur

Ses oeuvres : une superposition de ses mondes où la précision du graphisme rencontre les chimères de la littérature et le trait de l’imagination.
On y trouve des créatures anthropomorphiques mi-proies mi-prédatrices, des tableaux où le rêve et les femmes ont la part-belle, des croquis de douces Naïves qu’on veut collectionner… bref, c’est une large palette que l’on découvre sous les crayons de l’artiste.

l'art ou l'ardeur

Pourquoi une telle initiative ? Certainement l’envie de mêler l’utile à l’agréable et de faire de son bureau le chef lieu des expos. Un bel espace pour exposer ses oeuvres mais pas que… car vous pouvez y trouver de petites pépites avant-gardistes et originales.

Chevalet Noir, un jeune collectif plein d’ambition qui a déjà envahi la ville, vous avez probablement déjà vu leurs oeuvres et collages sur les murs ? A la galerie, rien de collé mais tout sur papier. Linogravures uniques en grands et petits formats et tampons d’origines attendent vos yeux.

chevalet noir

Simon Saint-Jal, un univers noir et blanc, du nu, de l’architecture et de la poésie. Si vous aimez les oeuvres sur papier glacé c’est le moment de craquer.

art

 

David Bou Aziz, l’ovni de la galerie ! S’il a baigné dans le flower power, ce n’est pas pour autant que son oeil aiguisé ne sait pas décrire notre monde. Satire de nos travers les plus bruts, ses oeuvres sont tout d’abord très engagées et dérangeantes. Regardez, réfléchissez et discutez…

art ou ardeur

Sarah Youmni, c’est la dernière perle de la galerie. Inspiré par la nature, la végétation et l’art floral, elle fait de ses oeuvres des créations poétiques où se mêlent le mouvement, le spirituel et le rêve.

L’anecdote : pourquoi L’Art ou l’Ardeur, tout simplement à cause du livre préféré de Sarah, « Ada ou l’Ardeur » de Vladimir Nabokov.

 

Pour découvrir la Galerie L’Art ou l’Ardeur
12 rue du père Adam, 76000 Rouen

 

 

 

Laisser un commentaire

Top