Vous êtes ici
Home > Food > Les Capucines, l’adresse générationnelle de Petit Quevilly

Les Capucines, l’adresse générationnelle de Petit Quevilly

les capucines

Pour notre escapade gourmande, on file de l’autre côté du pont. Direction le Petit Quevilly pour une adresse gastronomique et surtout générationnelle puisque l’établissement se transmet de père en fils depuis trois générations. Grande bâtisse en briques rouges, moquette au sol, lustre, biblots chics, et maître d’hôtel, Les Capucines mettent les petits plats dans les grands. Cette adresse est-elle une belle plante dont il fait bon cueillir les fleurs ? On vous dit tout.

 

Pour commencer, on se lance dans une saint jacques snackée avec crème de potimarron et huile de truffe, un programme terre et mer qui ne manque pas de titiller notre intérêt. Pour les saint jacques, elles sont bien cuites, légèrement nacrées, savoureuses avec un petit côté caramélisé dû au mode de cuisson. De petites coquilles qu’on adore se mettre sous la dent. Ca marche bien avec la crème de potimarron, une cucurbitacée bien de saison, c’est doux et sucré mais cela manque un petit peu de peps. Pour l’huile de truffe, on la cherche encore du bout de la langue. Une bonne entrée simple et efficace.   

les capucines

On passe au plat, un magret de canard à basse température avec une sauce au vinaigre balsamique qui arrive rapidement et sous cloche s’il vous plait ! Quand on la soulève, visuellement c’est un peu bateau et surtout, on voit beaucoup de légume qui ne sont plus de saison en cette fin novembre. Les haricots verts et les poivrons se sont perdus au milieu des champignons, des pommes de terre et du céleri, le tout coupé en julienne ce qui enlève de la mâche, c’est dommage. Le canard est très bien cuit, rosé à cœur et le jus relève parfaitement le goût des chairs même si la viande est un peu dure à notre goût. Une belle cuisson et un bon jus mais le plat passe un peu à côté de la saisonnalité avec des légumes pas du tout dans le thème.  

les capucines

Pour le dessert, on choisit une poire pochée au sirop, chocolat chaud, chantilly et glace vanille qu’on changera pour une glace au caramel au beurre salé. Si les plats salés ne sortaient pas du lot, ce dessert nous remet le moralomètre au beau fixe. La poire est très bien cuite, pas trop sucrée, elle fond littéralement sous la cuillère et le coulis de chocolat apporte une belle gourmandise. La chantilly est maison, la glace délicieuse… humm, on en met plein la bouche rien que pour mélanger pour ces saveurs. Délicieux.

les capucines

Verdict : une bonne entrée, un plat qui passe à côté et un dessert diablement addictif, c’est un poil irrégulier. 

Le plus : des plats entre les plats et de très bons fromages

Le moins : des légumes pas de saison

Tarifs : pour notre menu Prestige avec mise en bouche, entrée, poisson, plat, plateau de fromages et dessert 39€

 

Du mardi au Samedi de 12h à 14h et de 19h45 à 21h15

Les Capucines
16 rue Jean Macé, 76140 Le Petit Quevilly

les capucines

Laisser un commentaire

Top