Vous êtes ici
Home > Food > Ail et Épices, la petite cantine rouennaise du Pays Basque

Ail et Épices, la petite cantine rouennaise du Pays Basque

ail et épices

Cette semaine, nous allons prendre le large vers le sud de la France pour nous initier à la culture culinaire basque. Une cuisine pour faire chaud au coeur et au palais, car c’est dans ce coin de soleil qu’a été introduit un petit piment qui chatouille la France, le piment d’espelette. Cap sur Ail et Épices et comme nos amis basques diraient : Gogo Ona (bon appétit).

 

Chez Ail et Épices, c’est à l’ardoise que cela fonctionne avec quelques entrées, deux plats et deux desserts.

Certes, on n’a pas le temps de se perdre dans la carte, mais absolument tout y est fait maison. On commence par le flan de brocolis et chorizo froid. La texture est bonne, onctueuse, on y retrouve de gros morceau de brocolis et le chorizo n’emporte pas trop notre bouche car il est reste doux. Pas mal néanmoins, avec un peu moins d’humidité, ainsi que plus de chorizo et de sel, ce petit flan aurait tout d’un grand. 

ail et épices

En plat, deux noms énigmatiques à consonances très typiques. Pic nic douille, pour nous l’Axoa de veau basque !

Des poivrons, des oignons, des lardons, du bouillon et… du piment d’espelette bien sûr. Au premier abord, le plat nous semble un peu simple mais sous la cuillère, les notes du sud explosent. Dans notre assiette creuse, on aspire un bouillon translucide par la couleur mais pas par le goût. Mille et une saveurs éclosent, on sent le sucré de l’oignon, la saveur subtilement amère et douce du poivron et le léger chaud provoqué par le piment. Le veau est émincé, il a mijoté longtemps dans son bouillon et fond littéralement sous la langue. Une belle découverte. A noter, un peu de riz ou de pommes de terre pour accompagner auraient été les bienvenus. 

ail et épices

On termine par un dessert très automnal, le gâteau de butternut à la noisette. Si on connait le butternut dans sa version légume rôtis sucré-salé, on a moins l’habitude de le transformer en gourmandise. Ici, on est assez déstabilisé par cette part de gâteau qui appelle à des souvenirs d’enfance comme le cake aux fruits secs ou aux raisins. On ne sent pas vraiment le butternut et pour la noisette, on la cherche encore ? Moyennement convaincu par le dessert. 

ail et épices

Verdict : on a adoré découvrir cette cuisine qui reste encore discrète dans les livres de cuisine. 

Le plus : un service aux petits oignons, doux et attentif. 

Le moins : un petit manque de choix

Tarifs : entrée+plat ou plat+dessert 19,50€

 

Ail et Épices
18 rue Petit de Julleville, 76000 Rouen
Du mardi au samedi de 12h à 14h30

ail et épices

Laisser un commentaire

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k