Vous êtes ici
Home > Lifestyle > 5 PÉTITIONS à Signer d’URGENCE pour faire avancer le Monde

5 PÉTITIONS à Signer d’URGENCE pour faire avancer le Monde

pétition

T’as la flemme de recycler ? Pas la foi de devenir végétarien ? T’aimes les animaux mais aussi la mal bouffe ?

On t’a trouvé 5 pétitions pour agir concrètement et facilement !

 

1 ) LE NUTRISCORE OBLIGATOIRE SUR LES PRODUITS

Les industriels ont développé toutes sortes de tactiques pour nous faire oublier la mauvaise composition de leurs produits. Grilles avec plein de chiffres, pourcentages, tableaux de valeurs nutritionnelles, ingrédients aux noms abracadabrantesques… le consommateur ne s’y retrouve plus et consomme le plus souvent des produits nocifs en pensant bien faire.

Le nutriscore, c’est la bête noire des industriels. Clair, net, précis et coloré, il indique en fraction de seconde si le produit est bon pour la santé avec une note : A,B,C,D ou E.

Alors pour obliger les industriels à plus de transparence, c’est ici : quechoisir.org/nutriscore

 

2 ) L’INTERDICTION DU GLYPHOSATE

On nous l’avait promis, et finalement, on ne l’a pas eu ! Qu’à cela ne tienne, on va signer des papiers !

« Les arguments ne manquent pas pour faire interdire le glyphosate sans attendre : sanitaires, éthiques, environnementaux, agronomiques. Herbicide le plus vendu au monde, le glyphosate a été classé parmi les cancérigènes probables chez l’homme en 2015 par le Centre international de recherche sur le cancer (CIRC), agence de l’Organisation mondiale de la santé. »

Alors pour qu’il soit vraiment interdit par les pouvoirs publics d’ici 2020, c’est ici : quechoisir.org/glyphosate

 

3 ) et 4 ) CONTRE LES ANIMAUX SAUVAGES EN CAPTIVITÉ (DANS DES SPECTACLES)

On peut penser ce qu’on veut et adorer montrer à ses enfants des tigres sautant dans des cercles de feu, ils n’ont rien à faire là. Les animaux sauvages supportent très mal la captivité qu’ils soient dans des cirques ou des aquariums.

CIRQUES : Ours haltérophiles, éléphants acrobates, tigres cascadeurs, singes cyclistes… Il n’est pas dans la nature de l’animal de faire des numéros de clowns et le public est encore loin de s’imaginer les techniques qui sont utilisées pour amener un animal à exécuter un ordre demandé (privation de nourriture, punitions, coups…). Enfermés dans des cages souvent trop petites pour répondre à leurs besoins physiologiques et n’ayant plus aucun lien avec leurs congénères, les animaux sauvages dans les cirques sont un peu comme à Guantanamo.
Pour interdire les animaux dans les cirques, c’est ici : 30millionsdamis.fr/cirques-sans-animaux-sauvages

 

PARCS AQUATIQUES : Animaux sensibles et très intelligents, les orques et les dauphins sont exploités par les parcs d’attractions, alors que dans la nature, ils parcourent et explorent leur territoire sur des milliers de kilomètres, interagissent avec leurs congénères et sont libres de leurs mouvements. Prisonniers, ils sont enfermés à perpétuité dans des bassins minuscules, souffrant de la détresse d’être pris au piège et asperger de chlore afin que l’eau des aquariums soit translucide pour pourvoir les admirer. Pour les obliger à faire des tours et nous distraire, ils sont affamés et dresser pour pouvoir manger.

Pour demander l’interdiction de la reproduction des cétacés captifs et la relâche des cétacés survivants dans des sanctuaires marins côtiers adaptés, c’est ici : secure.petafrance.com/cétacés

 

5 ) POUR PROTEGER LES ENFANTS DE LA MAL-BOUFFE

Saviez-vous qu’ 1 enfant sur 6 en France est en surpoids ou obèse ? Certes, les enfants doivent se reposer sur les parents et souvent, copient. Mais ce n’est pas toujours facile de lire les étiquettes et de faire ce qu’il y a de mieux pour nos petits bouts.
Alors pour plus de transparence et éviter les messages biaisés qui trompent parents et enfants, Foodwatch a trouvé la solution : encadrer la publicité et le marketing ciblant les enfants pour des produits trop gras, trop sucrés, trop salés.
De l’étiquetage à la promotion de leurs produits, au développement de jeux en passant par le sponsoring et le placement de produits (en utilisant parfois des YouTubeurs mineurs), les industriels devraient être plus impliqué dans la lutte contre l’obésité. 

Alors pour que les pubs des produits nocifs pour la santé des enfants soient plus encadrées : foodwatch.org/malbouffe

 

 

 

Laisser un commentaire

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k