Vous êtes ici
Home > Culture > INSOLITE – Parlez-vous normand ? 10 mots expliqués !

INSOLITE – Parlez-vous normand ? 10 mots expliqués !

Comme toutes les régions de France, la Normandie possède ses propres expressions … Voici un petit lexique de 10 mots qui sont bien de chez nous, accompagnés de leur traduction !

Boujou

C’est notre « salut » ! On l’emploie aussi bien pour dire « bonjour » qu’ « au revoir ». Quand on complète en disant « Boujou pi des gommes » cela signifie qu’on demande à la personne d’embrasser le reste de sa famille de notre part.

Rien

Dans certaines phrases, « rien » signifie … « très » ! « C’est rien bon » veut donc dire que c’est très bon ! « Il fait rien moche » sera employé par les jours de grosses pluies (donc assez souvent !). « C’est rien bien » pour dire que c’est super !

Un canard

Si on vous propose un canard, il ne faut pas vous attendre à voir arriver un magret ! Il s’agit en fait d’un sucre trempé dans du calva.

Une clenche

Si vous dites dans d’autres régions de France que la clenche est cassée, on risque de ne pas vous comprendre ! La clenche désigne tout simplement une poignée de la porte.

Un quin / un qua 

Un quin, c’est un chien et un qua, un chat ! On retrouve cette idée dans la nouvelle Pierrot, de Guy de Maupassant:

« Un fermier d’à côté leur offrit ce conseil : « Vous devriez avoir un chien ». C’était vrai, cela ; elles devraient avoir un chien, quand ce ne serait que pour donner l’éveil. Pas un gros chien, Seigneur ! Que feraient-elles d’un gros chien ! Il les ruinerait en nourriture. Mais un petit chien (en Normandie, on prononce quin), un petit freluquet de quin qui jappe. » 

Affaiter

Quand on dit « affaiter une salade » cela signifie assaisonner. On peut l’employer pour tout type de plat, pour dire qu’on l’agrémente.

Une mouvette 

Une mouvette est une cuillère en bois qui sert à remuer les sauces.

Même si Zola n’était pas normand, on retrouve ce terme dans son livre L’Assomoir.

« Maman Coupeau et Gervaise, un tablier blanc noué devant elles, emplissaient la pièce de leur hâte à éplucher du persil, à courir après le poivre et le sel, à tourner la viande avec la mouvette de bois » 

Un petit ravisé

A l’entendre, on pourrait comprendre « un rat visé », mais il ne s’agit pas d’un rongeur dont on essaye de se débarrasser. Un petit ravisé et en fait le dernier enfant de la famille, né longtemps après les autres. Le sens se comprend assez facilement : les parents pensaient ne plus avoir d’enfants, et puis ils se sont ravisés ! Ce petit ravisé deviendra le bézot de la famille !

Un bézot / Une bézote

Un bézot désigne un petit enfant. Au féminin, cela devient « une petite bézote ». A ne pas confondre avec « une petite bézette » qui signifie « un petit zizi » !

A tantôt

On emploie ce terme quand on quitte une personne, pour exprimer son désir de la revoir prochainement. Un peu comme « A bientôt ». Cette expression est également employée … au Québec ! Et aussi en Belgique, mais plutôt pour signifier à la personne « à plus tard », si on la revoit dans la même journée.

 

Et vous ? Complétez la liste en commentaires si vous avez des expressions normandes à ajouter !

One thought on “INSOLITE – Parlez-vous normand ? 10 mots expliqués !

Laisser un commentaire

Top