Vous êtes ici
Home > Culture > Insolite : 8 noms de rue de Rouen et leur histoire….

Insolite : 8 noms de rue de Rouen et leur histoire….

rue du rouen

« Dis-moi ton nom, je te dirai qui tu es », voici un petit article en mode « Secret d’Histoire » pour vous faire découvrir votre ville sous un autre angle.

Les noms des rues de Rouen nous en apprennent beaucoup sur son histoire, ses personnages, ses activités et parfois ses légendes…
Anecdotes cocasses, histoires drôles, jeux de mots… notre belle ville médiévale s’accroche à son passé à travers ses colombages, ses pavés et le nom de ses rues.

Nous avons sélectionné huit noms de rues qui révèlent quelques anecdotes sur Rouen que vous ignoriez peut être …

 

RUE AUX OURS

Quand on se promène à Rouen, on se croirait parfois dans une fable de La Fontaine : Rue du Renard, Rue de l’Ecureuil, Rue de la Pie, Rue du Petit Mouton …

Parmi elles, on trouve la rue aux Ours.
Non, ce n’est pas ici que Boucle d’Or s’est invitée dans la maison des 3 Ours. En fait, il s’agit d’un malentendu. Cette rue ne tire pas son nom de gros mammifères poilus mais d’oiseaux à plumes.

Ce nom vient d’un ancien marché où l’on vendait des oies. En vieux Normand, on prononçait « des oues ». La « rue aux oues » s’est progressivement transformée, par corruption, en « rue aux ours ».

 

RUE CREVIER

En continuant sur la thématique animalière, on trouve aussi la rue Crevier qui vient de « chèvre ». Cette rue, très pentue, se trouvait dans un quartier autrefois rural et ne pouvait être gravie que par les chèvres.

 

RUE CHANTEREINE

Ce nom fait référence au chant des grenouilles (en vieux français, raine), nombreuses dans les terrains marécageux du voisinage. Car juste à côté, on trouve la …

 

RUE EAU-DE-ROBEC

Son nom vient d’une rivière qui y coulait jusqu’en 1943. Les artisans teinturiers et drapiers y exerçaient leur métier tout au long de son cours au point que l’eau changeait de couleur plusieurs fois par jour. Les habitants y versaient aussi leurs déchets quotidiens. Dans Madame de Bovary, Flaubert écrit : « La rivière, qui fait de ce quartier comme une ignoble petite Venise, coulait en bas, sous lui, jaune, violette ou bleue, entre ses ponts et ses grilles. Des ouvriers, accroupis au bord, lavaient leur bras sur l’eau. Sur des perches partant du haut des greniers, des écheveaux de coton, séchaient à l’air. » Le Robec coule maintenant le long d’unparcours souterrain.

 

 RUE BEAUVOISINE

« J’ai toujours préféré, aux voisins les voisines … »

A ce nom, on peut imaginer les habitants de la rue épiant leurs jolies voisines … Mais en fait, non. Au risque de vous décevoir, cette rue tient simplement son nom de la voie qui menait à Beauvais.

 

RUE ECUYERE

Point de petite acrobate du cirque sur son cheval dans la rue Ecuyère … qui tire en fait son nom d’un lieu de fabrication d’écus !

 

RUE DE LA TOUR DE BEURRE

Cette rue, créée lors de la reconstruction, offre une perspective sur la tour sud de la façade de la Cathédrale, qu’on appelle la Tour de Beurre. Pourquoi ce nom ?

Certaines personnes l’expliquent en raison de la couleur jaune des pierres.

Mais la majorité des historiens justifient ce nom par une toute autre raison. Les riches fidèles donnaient de l’argent à la cathédrale pour se permettre et se faire pardonner à l’avance de manger du beurre et d’autres interdits pendant le carême. On appelle cela « les indulgences de carême » !

 

 

BONUS : RUE DU PETIT MUSC

Ce nom renvoie à une rue disparue mais qui reste gravée sur une maison à l’angle de la rue Etoupée. Il faut en fait l’interpréter comme « pute y muche », autrement dit « s’y cache », car la rue était très fréquentée par les filles de joie. Elles y croisaient les religieuses des Nouvelles Catholiques, une communauté fondée en 1675 et disparue en 1824 ! Drôle de cohabitation !

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k