Vous êtes ici
Home > Food > Trip #1 : Le Japon avec Hokkaïdo

Trip #1 : Le Japon avec Hokkaïdo

japonais rouen

Qui n’a jamais rêvé de faire le tour du monde ? C’est en tout cas le défis que nous nous sommes lancés et le tout, en 10 jours, top chrono !

Mais, comme il fait un peu froid et que nous sommes un peu fauchés, on va le faire depuis notre canapé. Non, ce n’est pas de la triche, juste du bon sens.
C’est un véritable voyage culinaire que nous allons entreprendre bien au chaud sous notre plaid. Avec la curiosité d’un Christophe Colomb et le coup de fourchette d’un Gerard Depardieu, on s’est emparé de notre smartphone pour commander en ligne et se faire livrer en moins de 30 minutes.

A nous l’exotisme et les mets de contrées lointaines.

Pour notre premier voyage, nous découvrons une nouvelle adresse japonaise nommée Hokkaïdo, comme le magnifique archipel japonais.

Qu’est-ce qu’on mange ? Un menu 100% nippon. Sushis, californias, makis, sashimis et yakitoris, rien d’extravagant à la carte, mais quand l’exécution de la coupe du poisson est bien faite, on peut très vite atteindre des sommets himalayens.

La touche originale : des poissons que l’on ne trouve pas dans n’importe quelle sushiya comme le maquereaux, la sèche ou la palourde.

On passe notre commande sur Delivroo et hop !

Dans notre doggy bag : des californias thon et saumon, et une expérimentation, le california royal  avec une crevette panée, de l’avocat et de l’ananas… . Un mixe assez sympa qui fait plutôt bon ménage même si on est est sûr que cette recette ne vient pas du Japon !

california-royal-hokkaido

Pour les california saumon et thon, rien à redire ! Le poisson est extrêmement frais, l’avocat n’est pas dur du bois et le riz est très bien cuit.

california-saumon2-hokkaido

Mention spécial pour le roulage du california maki : il se tient très bien et ne part pas en mille morceaux dans la sauce soja.

california-thon-hokkaido

On en retire quoi de notre voyage ?

Une petite leçon de dégustation : en France, les sushis, on les déguste un peu comme on veut. Certains les aime dans leur plus simple appareil pour une belle bouchée iodée, d’autre y ajoute gingembre, wazabi et sauce soja sucré/salé. Au japon, manger le sushi est un véritable art culinaire.

Tout d’abord on pause ses baguettes ! Sur l’archipel on déguste le sushi à mains nues. On le trempe dans un petit peu de sauce avec les doigts, avant de l’engloutir.
Et le gingembre, on en fait quoi ? Figurez-vous que le gingembre n’est pas là pour se manger avec le poisson mais pour vous nettoyer le palais entre chaque poisson ! On se rince les papilles avec ce condiment histoire de sentir toutes les saveurs du poisson sans que le précédent ne vienne s’imposer. Au Japon, on ne plaisante pas avec le poisson !

有難う 御座います

 

Notre bon plan : Faites-vous livrez chez vous par Delivroo et pour votre première commande sur l’appli, bénéficiez de 5€ de réduction grâce au code LOUISECITY.

Tarifs : 18€ notre menu avec riz, soupe miso et californias

Hokkaido, restaurant japonnais
5 Rue des Bons Enfants, 76000 Rouen

 

3 thoughts on “Trip #1 : Le Japon avec Hokkaïdo

  1. En fait les deux méthodes : doigts ou baguettes sont parfaitement acceptées^^
    Petite précision sur les sauces soja, la sauce sucrée est une invention française (ou au moins occidentale). Au Japon elle est toujours salée donc mais plus ou moins douce suivant les régions.

    Très sympa ce tour du monde culinaire en tout cas !

    1. Merci Béné pour ce petit commentaire ! Je ne savais pas que la sauce sucrée était une invention occidentale. Ce n’est pas si étonnant, on a tendance à tout sucrer ^^ J’espère que les prochains articles sur notre petit tour du monde te plairont également.
      A très vite 🙂

Répondre à Louise and the City Annuler la réponse.

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
Top