You are here
Home > Actu > Résonance : l’Expo de la FRAC qui va retentir à Rouen

Résonance : l’Expo de la FRAC qui va retentir à Rouen

Plus de cent œuvres du FRAC s’infiltrent au musée des Beaux-Arts de Rouen et provoquent une résonance entre époques et genres variés. On se laisse porter par ces envoûtants échos,  autour de quatre thématiques sur la nature, le corps, les espaces architecturés et les nouvelles formes de récits. On vous explique…

 

Depuis le 17 Février et jusqu’au 13 Mars, le FRAC (Fond Régional d’Art Contemporain) révèle ses dernières acquisitions au Musée des Beaux Arts de Rouen lors de l’exposition Résonance. C’est le premier temps de ce projet, dont la deuxième partie se déroulera au Frac Normandie Rouen, à Sotteville-lès-Rouen, du 17 Avril au 26 Aout.

 

Le Frac késako ? Fondé en 1983, le Frac Normandie Rouen a constitué au fil des années une collection internationale très riche. Composée aujourd’hui de plus de 2400 œuvres par 660 artistes, elle reflète la diversité des approches artistiques les plus actuelles.

 

On voit quoi à Résonance ? 

Résonance, c’est l’occasion de présenter au public une centaine d’acquisitions récentes. Au milieu des pièces actuelles, on découvre quelques œuvres plus anciennes, tableaux ou sculptures, de la collection du Musée des Beaux Arts. Art contemporain et classique se font écho et les travaux des artistes du FRAC semblent dialoguer avec ceux du musée des Beaux Arts. En résonance.

Pour voir tout ça, direction le Musée des Beaux-Arts de Rouen !
Le parcours de l’exposition est divisée en quatre parties thématiques qui représentent les axes majeurs de la collection du FRAC : la nature, le corps, les espaces architecturés et les nouvelles formes de récits.

  • La nature : les artistes présentent des œuvres singulières sur la composition, le motif, la matière, jusqu’à tendre parfois jusqu’à l’abstraction. Construction et déconstruction du paysage donnent matière à réflexion.
  • Le corps : les artistes le mettent à l’épreuve, lui imposent de multiples tensions, qui interrogent plus particulièrement notre rapport contemporain à la violence, à la sexualité, voire à la destruction. Les oeuvres s’inspirent des médias de masses pour représenter le corps en mouvement, ou bien détournent les codes du portrait pour en renouveler le genre.
  • Les espaces architecturés : on nous propose de repenser le portrait d’intérieur et de montrer ce qui est habituellement caché, l’envers du décor, dans des sortes de « non-lieux ».
  • Les nouvelles formes de récits : des oeuvres d’artistes qui repensent les structures narratives et l’écriture sont exposés aux côtés des livres d’artistes, représentées massivement dans l’ensemble des salles.

 

En Avril, ce sera au tour des oeuvres du musée des Beaux-Arts de prendre place entre les murs du Frac. Le parcours mettra plus particulièrement en avant ambiguïté des rapports entre l’art et les sciences qui, ces dernières années, revient en filigrane dans la collection. Nous sommes déjà impatient de découvrir ces nouvelles résonances !

 

MUSÉE DES BEAUX-ARTS

Esplanade Marcel Duchamp
76000 Rouen
02 35 71 28 40

mbarouen.fr

 

Ouvert tous les jours de 10 h à 18 h
Fermé les mardis et le 1er mai
Entrée gratuite

 

Visites commentées

Durée : 1H  / Tarif : 3,50

Individuelles : Samedi 10 Mars, Dimanche 15 Avril et Dimanche 6 Mai  à 15h

Décalée : Samedi 24 Mars à 16h, par Véronique Souben, commissaire de l’exposition et directrice du Frac Normandie Rouen.

 

Nuit étudiante

Ouverture de l’exposition en nocturne

Médiation réalisée par les étudiants

Jeudi 29 Mars 19h-23h

02 76 30 39 18

publics4@musees-rouen-normandie.fr

 

©AnneCollier

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k