Vous êtes ici
Home > Food > La Petite Bouffe : simplicité et convivialité

La Petite Bouffe : simplicité et convivialité

la petite bouffe rouen

Envie d’une adresse sans prise de tête ? Suivez le guide !

Si vous êtes lassés de la course effrénée au bio, du dernier resto à la mode qui sert des acaï bowls ou de la cuisine fusion, on vous a dégoté une petite adresse qui joue dans l’authenticité.

La Petite Bouffe, c’est le repère de la cuisine sans prétention mais qui fait correctement son taff, le tout dans une bonne ambiance et un cadre accueillant.

Direction la Place du Lieutenant Aubert, pile entre l’Hôtel de Ville et le quartier des antiquaires. Pour l’ambiance, on est sur de grandes baies vitrées qui laissent une belle vue sur la rue Eau de Robec, des murs en pierre, des meubles en bois, des verres de couleur… bref, tout indique un lieu chaleureux où l’on aime s’attabler entre copains. 

Pour le soir, c’est menu unique à 20,90€ avec entrée / plat / fromage / dessert / café ou thé ! De quoi rassasier les Pantagruels au bon coup de fourchette.

Au choix, 11 entrées, 11 plats et 11 desserts, à La Petite Bouffe il y en a pour tous les goûts.

 

Pour l’entrée, on commande la tartine au brie de Meaux miel et noix.
Un peu de déception sur la présentation très basique du plat. Quelques feuilles de salade, des carottes coupées à la mandoline accompagnées d’une sauce vinaigrette pas maison et à côté, notre tartine. Une demi-tranche de pain tradition avec deux morceaux de brie de Meaux pas assez maturé et trop frais, avec un peu de miel et des cerneaux de noix. Certes, ce n’est pas mauvais, mais il n’y a vraiment aucune surprise gustative et le tout est un peu tristounet en bouche. Pourquoi ne pas le passer au four pour un peu de fantaisie ? Un bon brie coulant par ce temps maussade ça réchauffe le coeur et les papilles.

On continue les victuailles avec le magret de canard fermier et sa sauce au poivre vert. 
Niveau présentation, c’est très sympa. Le magret est pré-coupé et joliment disposé, la cuisson est respectée et nous avons un joli cylindre de purée au beurre faite maison et écrasée à la main. Ça annonce que du bon.
Le canard est très agréable à manger, bien rosé à l’intérieur et croustillant à l’extérieur, pile comme on l’aime. La purée est bonne, bien beurrée et faite maison. Un plat simple mais diablement efficace !
La sauce n’est pas vraiment maison mais le magret s’en passe volontiers, alors c’est pas bien grave.

 

Pour finir sur une note sucrée, on choisit le tiramisu au Nutella. 
C’est une belle surprise car il est d’une extrême légèreté ! Afin de donner un côté aérien à ce dessert souvent trop sucré et très lourd, le chef a eu la bonne idée d’y incorporer des blancs en neige. Autant vous dire que la cuillère y va gaiement et que cette petite mousse se laisse manger toute seule.

Verdict : c’est certain, La Petite Bouffe ne vise pas le Michelin et c’est tant mieux ! La cuisine est honnête et les plats sont fait maison, on n’en demande pas plus pour une bouffe entre copains. Tout le charme du resto réside dans la simplicité de la cuisine, l’accueille chaleureux du personnel et l’ambiance très amicale du lieu. On a passé un bon moment.

Le bon plan, c’est d’y aller en groupe ! On cherche toujours le resto qui plaira à tout le monde et qui est capable d’accueillir un bon groupe de personne, et bien La Petite Bouffe fera parfaitement le travail.
Un super cadre, une bonne capacité d’accueil, le choix dans les plats et un bon rapport qualité prix, c’est le spot idéal pour des retrouvailles en grand nombre.

 

La Petite Bouffe
1 Rue des Boucheries Saint-Ouen, 76000 Rouen

Du lundi au samedi de 11h à 15h et de 19h à 23h

2 thoughts on “La Petite Bouffe : simplicité et convivialité

Laisser un commentaire

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k