You are here
Home > Food > Les Onigiris de chez Oni

Les Onigiris de chez Oni

onigiris rouen oni

S’il y a bien une gastronomie qui nous titille directement les papilles, c’est bien la gastronomie asiatique.

On connait maintenant parfaitement les sushis, makis et autres californias japonais. On a testé les lamians chinois, les rouleaux de printemps ou encore le porc au caramel… bref, on a déjà fait le tour de l’Himalaya en passant par Osaka et les nouveautés se font rares.

Alors quand on nous a soufflé qu’un nouveau resto d’onigiris s’était implanté en ville, notre salive n’a fait qu’un tour.

Les onigiris kézako ? L’onigiri, c’est un peu le club sandwich japonais ! Si chez nous le jambon beurre reste l’indétrônable casse-croûte du midi, il en est de même pour cette spécialité à base de riz qu’affectionnent manger sur le pouce les nippons.

C’est une boule de riz, souvent de forme triangulaire, qui est fourrée de poisson grillé comme le saumon, le thon, l’oursin ou l’anguille.

A savoir : ce sont les fameuses boules blanches que mangent tous les héros de mangas !

 

Direction la rue des Bons Enfants pour savoir ce que ces petits édredons nippons ont dans le ventre.

Derrière le comptoir du restaurant ONI, deux têtes brûlés qui sont passés par la chimie moléculaire ou science po, Benoit et Julien. Anciennement livreurs de sushis pour payer leurs études, ces deux compagnons fans du Japon en ont eu ras-les-baguettes de bouffer du poisson cru et se sont lancés dans la conception d’onigiris à la sauce occidentale.

 

On commande : un oni saumon crème d’avocat, un yaki-oni bœuf miso snacké à la poêle et un « oniginal », l’oni poulet sauce du chef avec du basilic, de la menthe, de l’ail, du fromage fouetté aux fines herbes, du miel et un cœur de laitue. Le tout dans une boxe avec des petites crudités.

onigiri rouen

Crash test : une pointe de déception à la dégustation car on s’attendait vraiment à voyager ! Or, ces onigiris ont été un poil trop occidentalisés et n’ont plus grand chose de japonais. Pas vraiment d’exotisme donc, mais des recettes simples aux goûts très français. Une aubaine pour les allergiques aux mets 100% asiatiques.

Du saumon fumé, un poulet presque césar, un bœuf mijoté… bref, pas assez dépaysant pour notre bec saké.
On a plus l’impression de déguster un bon sandwich au poulet mayo ou au saumon fumé, qu’une véritable spécialité du soleil levant.

onigiri boeuf rouen

Verdict : On a été intrigué mais pas transcendé. On aime beaucoup l’initiative et l’originalité de ce resto qui a envie d’importer un petit morceau de japon à sa façon. Cependant, le concept mériterait d’être poussé un peu plus loin. On aurait bien vu de vrais morceaux de saumon snackés, du thon un peu poêlé, des sauces un peu plus tranchées, du gingembre… Bref, on ne retrouve pas les goûts asiatiques imaginés dans ce genre de spécialités, néanmoins c’est le parti-pris d’ONI.

 

 

Tarifs : 17,70€ les trois onigiris et les crudités, un peu salé !

 

ONI
28 rue des Bons Enfants, 76000 Rouen

du mardi au samedi de 11h30 à 14h30 et de 18h à 22h30
le dimanche de 18h à 22h30

www.restaurant-oni.com

 

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook4k
Facebook
Instagram700
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k