You are here
Home > La Table > On a testé : les stands du Marché de Noël

On a testé : les stands du Marché de Noël

marché de Noel

Avis à tous les gourmands amoureux de Noël.

Cela fait quelques jours que les chalets de Noël se sont installés sur la Place de la Cathédrale et que les odeurs d’épices, de sucre et de vin chaud embaument les airs. Saucisson aux saveurs exotiques, produits régionaux, douceurs de fêtes foraines et marrons grillés, les petits chalets ont de quoi nous mettre l’eau à la bouche.

Et la bonne nouvelle, c’est qu’on a craqué pour quelque-une de leurs spécialités !

On a testé, les fameux croustillons
Vous ne le savez peut-être pas, mais il y a bel et bien une guerre qui fait rage entre le croustillon et le chichi. Si le chichi trouve son origine à Marseille, le croustillon est pur un produit du Nord. Originaire de Pacardie, cette petite boule ronde fondante à souhait est une pâte à beignets dans laquelle on a rajouté du fromage blanc pour son côté moelleux.
Et les croustillons des chalets, on en pense quoi ? Fondant, croustillant, c’est un vrai régal. Le must, les plonger dans le sucre pour que ces petites boules nous émoustillent les papilles.

Faite place au sandwich à la raclette
Alors ça, c’est la petite bombe qu’on a attendu un sacré moment. On voyait depuis des années ces grosses meules de fromages à raclette se faire caresser le ventre par des spatules pour que tout ce bon fromage coule directement entre deux tranches de pain.
On en pense quoi ? On le tient, tout chaud dans notre main, on croque et… quelle déception. Le pain est industriel, il ressemble à un pain blanc panini sans cuisson et sa croûte moulasse ne fait l’unanimité. Quant au fromage, ce n’est guère mieux. Où est le gras ? La saveur fruitée de la tome de Savoie ? On a le droit à une raclette élastique sans goût qui refroidit aussi vite que la Reine des Neiges. Le tout pour 6€, on est très déçu.

Pause Bretzel au sel
On continue les réjouissances avec le traditionnel Bretzel très apprécié outre-atlantique.
On en pense quoi ? Le encore, la douceur n’est pas à la hauteur du fantasme. Si la pâte est bonne et bien moelleuse, on ne s’attend pas à un met aussi salé.

Bilan : on vous conseille de fondre pour les douceurs du marché. Les becs sucré y trouverons leur compte mais nous n’avons pas été très convaincu par les mets version salé. 

 

Et vous, vous mangez quoi au Marché de Noël ? 

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook4k
Facebook
Instagram700
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k