Vous êtes ici
Home > Food > La sushiya de Fujiya

La sushiya de Fujiya

fujiya sushi rouen

Quartier du Vieux Marché à Rouen, on s’engouffre dans la petite rue Sainte Croix des Pelletiers, pour une dégustation de poisson cru en bonne et dû forme.

Dans une cour pavée à l’abri des regards, le restaurant japonais Fujiya s’est installé une belle terrasse boisée où l’on peut s’isoler derrière des bambous pour déguster en toute tranquillité de délicieux sushi.

 

Au menu : que du nippon ! Sushis, californias, makis, sashimis et yakitoris, rien d’extravagant à la carte, mais quand l’exécution de la coupe du poisson est bien faite, on peut très vite atteindre des sommets himalayens.

Derrière le comptoir ouvert des maîtres sushi, on peut y observer de jeunes samouraïs découper le poisson et rouler nos makis. Leur jeu de lame en vaut-il la chandelle ? On vous dit tout !

Petite leçon de dégustation : en France, les sushis, on les déguste un peu comme on veut. Certains les aime dans leur plus simple appareil pour une belle bouchée iodée, d’autre y ajoute gingembre, wazabi et sauce soja sucré/salé. Au japon, manger le sushi est un véritable art culinaire.

Tout d’abord on pause ses baguettes ! Sur l’archipel on déguste le sushi à mains nues. On le trempe dans un petit peu de sauce avec les doigts, avant de l’engloutir.
Et le gingembre, on en fait quoi ? Figurez-vous que le gingembre n’est pas là pour se manger avec le poisson mais pour vous nettoyer le palais entre chaque poisson ! On se rince les papilles avec ce condiment histoire de sentir toutes les saveurs du poisson sans que le précédent ne vienne s’imposer.

A savoir : plus le gingembre est fluo, moins il est de qualité.

 

Que va-t’on piquer avec nos baguettes ? 

Pour commencer, on s’attaque aux grands classiques avec des sushis et des sashimis, saumon et thon rouge.
Les sashimis sont très bien découpés, la chaire fond sous la langue, on a presque pas besoin de mâcher. Quant à la qualité du poisson, il n’y a rien à redire. Le saumon est Label Rouge et le thon pas trop gras. Un régal.

sushi rouen

sushis rouen

Pour les californias, rien à signaler. Ils sont bons et frais, et ne se cassent pas la binette dès qu’on les pince avec nos baguettes !

california rouen

La soupe miso se déguste normalement avant de manger le poisson, mais nous préfèrons la boire après, histoire de se nettoyer les papilles pour nos petites brochettes de boulettes de poulet.
Pas trop salée, la soupe est bien équilibrée même si nous aurions aimé plus de morceaux de tofu, quant aux brochettes elles sont excellentes !

brochette boulettes de poulet

Le bon point : comme dans tout restaurant japonais qui se respect, on a le droit aux serviettes chaudes avant le repas, histoire de bien se nettoyer les doigts.

 

Verdict : on a déjà envie d’y retourner ! Une belle prestation avec des ingrédients de qualité, on s’est régalé !

 

Pour tous les tarifs, comptez entre 16 et 25€ pour un menu solo.

 

Fujiya Sushi
14 Rue Sainte-Croix-des-Pelletiers
02 35 89 82 00

 

www.fujiyasushi.fr

2 thoughts on “La sushiya de Fujiya

  1. Pour m »y être rendu c’est un super restaurant japonais ! Maintenant je préfère le sushi shop qui vient d’ouvrir près de la place du Vieux Marché où il y a plus de choix et le prix est plus abordable. La qualité y est aussi et en plus la cuisine est ouverte pour admirer la préparation des sushis 🙂

Laisser un commentaire

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k