Vous êtes ici
Home > Food > BOCO : la nouvelle adresse des chefs étoilés

BOCO : la nouvelle adresse des chefs étoilés

boco couv

Vous ne la connaissez pas encore ? Pourtant, c’est l’adresse qui a fait grand bruit en s’installant !

Tout au bout de la rue aux ours, à l’angle de la rue grand pont, s’est implantée une énorme cantine aux grandes baies vitrées affichant fièrement son nom évocateur : BOCO.

Son crédo : On met les grands plats dans les petits !

Le concept ? Pouvoir déguster sur le pouce une cuisine bistronomique, élaborée par de grands chefs étoilés dont les portraits sont triomphalement affichés sur les murs. Les recettes sont bien travaillées et conçues pour pouvoir se mettre en bocal afin de gagner du temps et de réduire les coûts du repas. Chez Boco c’est du gastro à prix abordables.

 

Quand on rentre, l’endroit est propre, la déco sympa et le grand comptoir laisse voir les différents bocaux qui ne demandent qu’à être mangé.

Ça vaut quoi un menu gastro dans des bocaux Boco ?

Dans notre petit sac en papier se trouve : une soupe du jour, un plat, un dessert et un jus frais.

boco couv

La soupe du jour, c’est un doux mélange de légumes de saison et d’épices. Cette semaine dans notre bocal, un velouté de panais au miel, bien dosé et agréable à manger. La densité du velouté est parfaite, ça roule sur la langue et ça caresse le palais… une soupe quatre étoiles sans hésiter !

soupe du jour boco

Pour le plat, nous avons opté pour un bon plat de pâtes qui colle au corps. Dans notre viseur, une recette de pâtes à la carbonara façon butternut du célèbre Vincent Ferniot, qui a eu la bonne idée d’évincer la crème au profit d’un délicieux légume de saison.
Même si le résultat est visuellement très convaincant et que le goût est heureux, le mélange reste tout de même assez gloubiboulgesque. La sauce au butternut est assez lourde en bouche, les pâtes étant déjà cuites n’ont plus vraiment de goût… même si les lardons et le parmesan apportent un peu de force au plat, on est un poil en dessous de l’étoile.

boco pates vincent ferniot

En dessert, on ne pouvait résister au nom de Christophe Michalak, le Ryan Gosling de la cuisine ! Dans notre petit « boco », un cheesecake à la myrtille avec une bonne couche de fruit.
Mais où est donc notre biscuit ? Notre spéculoos ? Notre craquant-croquant ? L’appareil du gâteau est certes très bon, mais pour nous, un cheesecake sans base, ce n’est pas un cheesecake ! Christophe, on veut du croquant comme dirait Cyril Lignac.

cheesecake jeremy michalak

Pour faire passer le tout, nous avons opté pour un jus minute. Dans une corbeille à fruits, on choisit tranquillement ceux qui nous font envie avant de les réduire en bouillie dans une centrifugeuse pour un jus 100% vitaminé. Un vrai coup de cœur !

Verdict : Boco est une jolie idée qui fait rentrer de grandes recettes dans de petits pots. On a été convaincu par les saveurs, le concept et rassurez-vous, nous avons mangé à notre faim en laissant même un peu de pâtes sur le carreau.

La bonne surprise : notre doggy bag nous aura coûté 18€ avec soupe + plat + dessert + jus frais. Une prestation très justement tarifée là où certains ont la main lourde sur le porte-monnaie.

www.boco.fr

BOCO
Ouvert tous les jours de 8h30 à 22h00
39/41 Rue Grand Pont, 76000 Rouen

Laisser un commentaire

Top
Social media & sharing icons powered by UltimatelySocial
Facebook5k
Facebook
Instagram1k
YouTube30
YouTube
PINTEREST2k