Vous êtes ici
Home > Food > Les Baguettes qui Piquent, la cantine asiat’ de la rue aux Ours

Les Baguettes qui Piquent, la cantine asiat’ de la rue aux Ours

les baguettes qui piquent

Avis à tous les aficionados de la cuisine asiatique, on a testé une petite cantine aux notes de soja et de gingembre.

On s’engouffre dans la rue aux Ours, on marche quelque mètre et on s’arrête devant le numéro 41 : Les Baguettes qui Piquent, un restaurant asiatique qui affiche des recettes traditionnelles dans une version un peu frenchy.

A l’entrée, un menu sur feuille avec le menu pour deux semaines ! Ici, pas de chichi, on change souvent les plats pour faire découvrir à la clientèle toutes les saveurs de l’orient. Le plus important, le petit symbole sur la carte qui indique « Fait Maison ». On s’invite à la table…
Des chaises et tables en bois, un parquet clair, des tableaux asiatiques, des orchidées et des murs clairs… une déco minimaliste bien inspirée et zen à souhait. Le plus, il y a de l’espace entre les tables, on ne se sent pas étouffer comme dans beaucoup de bistrot français.

baguettes qui piquent rouen

La carte : plein de plats aux noms simples mais alléchants comme la salade PHO aux crevettes, le sauté de poulet aux champignons ou le magret de canard à l’asiatique, le tout revisité à la sauce frenchy. Un bon compromis entre la tradition de l’orient et les goûts de l’occident.

 

Il y a quoi dans notre assiette ? 

Pour commencer, on se lance dans la salade PHO aux légumes et aux crevettes. Ce grand classique de la cuisine vietnamienne se consomme généralement en soupe, avec un bouillon de viande.
Dans la version salade, on trouve des pâtes de riz, des carottes, du concombre, quelques radis rouges, un peu de chou, des tomates cerise, du persil et des crevettes laquées à la sauce soja.

En bouche, les crevettes sont bonnes mais le reste manque un peu de saveur. Il n’y a pas vraiment d’assaisonnement et les pâtes de riz sont très froides et croquantes. Le tout est bon, mais une petite vinaigrette au soja, gingembre et huile de sésame aurait surement fait décoller cette entrée.

salade pho baguettes qui piquent rouen

Pour le plat, on se lance dans le boeuf à l’orange et au gingembre, avec des oignons et des poivrons, le tout servit avec un riz légèrement gluant. Un vrai délice dès la première bouchée. On sent bien l’orange qui se mélange parfaitement avec cette sauce caramélisée, les notes de gingembre se révèlent en fond de palais pendant que la carotte et le fruit apportent leurs notes sucrées. C’est très bon.

boeuf baguettes qui piquent rouen

Côté sucré, on tente le dou sha bao, une petite brioche cuite à la vapeur très consommée en Chine qui est souvent fourrée avec de la pâte de haricot rouge azukis. Certes, c’est un goût auquel nous ne sommes pas forcément habitués, mais c’est dépaysant et plutôt bon. Le seul bémol, c’est que ce dessert n’est pas fait maison.

dou sha bao

Verdict : une entrée un peu timide, un plat qui cartonne et un dessert brioché en demi-teinte, cette petite cantine peut vraiment se révéler au fil de la carte mais on a trouvé le tout un peu trop francisé. On vous conseille de demander au serveur les meilleurs plats du moment pour toucher dans le mille à tous les coups. Nous, on a passés un bon moment aux Baguettes qui piquent.

Tarif : 17€ le midi pour entrée+plat+dessert

Les Baguettes qui piquent
mardi 12h00-14h00
mercredi au samedi 12h00-14h00 et 19h30-22h00
41 rue aux Ours, 76000 Rouen

Laisser un commentaire

WordPress spam bloqué par CleanTalk.
Top